Paupières

La chirurgie des paupières (blépharoplasties)

La Blépharoplastie: à qui s'adresse t-elle?

Avec le viellissement apparaît un excès de peau formant des plis disgracieux aussi bien au niveau de la paupière supérieure qu'inférieure.
Cette peau fine et fragile, vieillit souvent rapidement, surtout chez les fumeurs et en cas d'exposition solaire excessive, donnant au regard un aspect triste et fatigué, surtout quand, en plus, il existe des poches graisseuses excédentaires.
Ces poches graisseuses sont parfois présentes très tôt au niveau des paupières inférieures (« poches sous les yeux) et présentent souvent alors un « caractère familial »
La blépharoplastie consiste à traiter l'ensemble des stigmates du vieillissement palpébral, « ouvrant le regard », permettant à nouveau le maquillage, en recréant le pli au niveau de la paupière supérieure.
Les blépharoplasties sont souvent associées aux liftings du visage.
Elles peuvent avoir lieu en toute saison.

L’intervention est-t-elle prise en charge ?

Cette intervention de chirurgie esthétique n’est pas prise en charge par l’Assurance Maladie, sauf cas particuliers, en cas d'excédent majeur de peau, amputant le champ visuel, et provoquant de ce fait une gêne fonctionnelle. C'est alors souvent votre ophtalmologue qui vous conseillera de vous faire opérer.

Les modalités opératoires

L’intervention est effectuée sous anesthésie locale simple, ou sous sédation (neuroleptanagésie).
La durée moyenne est de 30 à 60 minutes, en hospitalisation de jour (ambulatoire)
Une incision horizontale dans le pli naturel permet la correction des paupières du haut.
Pour les paupières du bas on effectuera une incision sous les cils en cas d’excès cutané, ou interne "transconjonctivale", sans cicatrice, en cas de poches isolées.
Quelque soit la technique employée les cicatrices sont très vite quasi invisibles.
Les fils sont retirés très tôt, vers le 5°jour, alors que l’œdème et les ecchymoses post opératoires sont déjà en train de s'estomper, pour disparaître complètement en 7 à 10 jours.

En post opératoire

Une éviction sociale et professionnelle d'environ une semaine est recommandée, ainsi que le port de lunettes de protection solaire.
Le maquillage est possible dès le 10° jour post opératoires;
Des soins spécifiques vous seront prescrit pour 8 Jours.
Le résultat est visible dès que le gonflement et les ecchymoses se sont estompés, mais la souplesse des paupières n'est récupérée qu'après environ 3 à 6 mois.
Le résultat définitif n'est acquis qu'après environ 1 an, comme habituellement en chirurgie plastique.
Le traitement des poches est définitif mais l'excédent cutané sera inévitable dans un délai de 10 ans.
Une blépharoplastie secondaire peut être alors proposée, avec des gestes souvent plus économes pour éviter l’œil creux.

Les Risques de cette intervention

Les complications sont rares, mais il ne faut pas les méconnaitre. On citera sans être exhaustif:
• hématomes importants, ou simples ecchymoses (« bleus ») parfois descendant vers les joues surtout en cas de traitement anticoagulant, ou d'instabilité tensionnelle. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une complication, mais vous devez dans ce cas redoubler de patiente pour profiter du résultat de votre intervention, qui, de toute façon, ne sera pas compromis.

• conjonctivite, voire kératito conjonctivite nécessitant un traitement médical (collyre)

• sécheresse oculaire transitoire

• difficulté transitoire à fermer totalement la paupière supérieure, surtout en cas de blépharoplastie secondaire.

• oeil rond ou ectropion (rétraction) de la paupière inférieure qui s'arrange souvent spontanément ou après des massages, en quelques semaines. Cette complication est redoutée par les chirurgiens car résultant de phénomènes cicatriciels imprévus, malgré une technique opératoire adaptée, et c'est pourquoi en cas d'excédent cutané minime il est préférable de pratiquer le traitement des poches par voie conjonctivale, qui met totalement à l'abri de cette éventualité.

Exemples d'interventions avant / après

Téléchargez la fiche d'information officielle