Liposuccion du visage & cou

Intervention visant à affiner le bas du visage et le cou, en particulier sous le menton, la liposuccion consiste à aspirer la graisse excédentaire, en particulier celle qui résiste à un amaigrissement bien conduit. Elle est donc idéalement proposée après stabilisation pondérale.

Indication

Pratiquée seule, elle est une réponse possible au « double menton ». Cependant votre chirurgien appréciera la qualité de votre peau et ses faculté de redrappage. En effet une liposuccion « appuyée » sur des tissus relachés risque de conduire ou d'accentuer l'aspect de « cou de poulet »
C'est pourquoi la liposuccion du bas du visage et du cou vient souvent en complément d'un lifting cervicofacial, améliorant l'angle cervico mentonnier et affinant les reliefs au niveau de la mandibule.
Ces deux techniques associées se potentialisent mutuellement pour optimiser leur résultat.

L'intervention

En complémént d'un lifting.
Pratiquée isolément: sous Anesthésie générale ou locale avec sédation selon les cas, elle est réalisée par l'introduction d'une fine canule par des incisions ponctiformes sous les oreilles et sous le menton, après une abondante infiltration des tisssus à traiter. La graisse est ensuite aspirée en créant de multiples tunnels, sans décoller la peau, et en tenant compte de ses facultés de rétraction.
La mise en place d'un pansement compressif est habituel en post opératoire immédiat.
L'hospitalisation ambulatoire est de mise, la sortie s'effectuant le jour même.

Les suites opératoires

En complémént d'un lifting.
Pratiquée isolément: le résultat est quasi immédiat mais en partie masqué par l'oedème post opératoire qui disparaît en 3 mois environ. Des massages voire des scéances de drainage lymphatique sont préconisés. La souplesse définitive est retrouvée après environ 6 mois.
En post opératoire immédiat des ecchymoses sont fréquentes, s'estompant en 2 à 3 semaines.
Une contention par vêtement compressif (« press-lift ») est parfois conseillée.
La reprise d'une activité professionnelle est possible après 48 H, le sport étant déconseillé pendant 1 mois.

Complications

Les risques spécifiques de la liposuccion sous mentale et du bas du visage sont l'hématome post opératoires, et la blessure exceptionnelle d'une branche du nerf facial, en particuliers de sa branche inférieure, le rameau mentonnier.

Téléchargez la fiche d'information officielle