Chirurgie bucco maxillaire

Extraction des dents incluses

Pourquoi opérer ?

L’extraction des dents de sagesse consiste à enlever les troisièmes molaires du haut et/ou du bas soit parce qu’elles sont en mauvaise position, incluses dans l’os ou « coincées » (enclavées) et qu’elles seront à l’origine de douleurs, voire d’infections soit parce qu’elles risquent de perturber le bon alignement de vos dents par manque de place (intervention alors souvent demandée par l’orthodontiste)

Les modalités opératoires

L’intervention se déroule sous anesthésie locale ou générale suivant les cas.
Le choix est fonction des difficultés opératoires eventuelles, et de votre souhait personnel.
La durée de l’intervention est variable, en moyenne de 15 à 30 minutes.
En cas d'anesthésie générale, l'hospitalisation est d'une journée (chirurgie ambulatoire)
Quelques jours d'arrêt de travail (2 à 3 jours) sont recommandés.

Les suites opératoires

Un petit saignement persiste pendant quelques heures à une nuit suivant l'intervention.
Une compression locale à l'aide d'une compresse est alors recommandée.
Les bains de bouche seront débutés 24 h après l'intervention.
Les douleurs sont habituelles, sutout au niveau de la machoire inférieure.
L’oedème (gonflement) est fréquent et d'importance variable.
Une limitation de l'ouverture buccale pendant quelques jours peut justifier une alimentation mixée

Les complications

Diminution ou perte de la sensibilité de la lèvre inférieure, temporaire ou définitive, par blessure du nerf mandibulaire qui chemine à l’intérieur de la mandibule sous les racines des dents, et parfois en contact intime avec la dent de sagesse

Perte de la sensibilité de la langue du côté opéré. Cette perte de sensibilité est le plus souvent temporaire.

Infection des tissus mous de la joue (cellulite) quelques jours à quelques semaines après l’extraction. Elle cède par un traitement anti infectieux adapté.

L'alvéolite : infection de l’alvéole dentaire qui survient de quelques jours à 3 semaines après l'opération . Elle entraîne des douleurs surtout nocturnes et nécessite des soins locaux sous anesthésie locale.

Une communication entre le sinus maxillaire et la bouche pour les dents du haut, qui se
ferme spontanément dans un délai d'un mois. Au-delà un traitement chirurgical est necessaire.